Les Scrapbooks du baron de Cabrol et la Café Society
Feuilleter

Les Scrapbooks du baron de Cabrol et la Café Society

Daisy et Fred de Cabrol furent l’un des couples les plus en vue de la haute société internationale du XXe siècle. Aristocrates, ils chassent à courre chez la princesse de Caraman-Chimay, fréquentent la maharané de Kapurthala, la reine Amélie de Portugal ou le Comte de Paris, sont proches des Windsor, des intimes de la Café Society. Ils sont de tous les bals, chez Étienne de Beaumont, Marie-Laure de Noailles ou, en majesté, au Palazzo Labia en 1951 au bal du Siècle photographiés par Cecil Beaton. On découvre ce monde privilégié au fil des scrapbooks tenus avec talent et esprit par le baron de Cabrol de 1938 jusque dans les années 1960, retraçant à travers collages, aquarelles, documents d’époque inédits le parcours exceptionnel d’un couple, acteur et témoin d’un âge d’or de l’élégance et de l’art.
  • Style et Design
  • Paru le 26/10/2016
  • Genre : Nostalgie
  • 264 pages - 268 x 338 cm
  • Couleur - Relié
  • EAN : 9782081325128
  • ISBN : 9782081325128

Autour du livre

On en parle...

«Cet ouvrage magnifique […] est d'abord un voyage dans l'élégance et la volupté. Mais au-delà, c'est encore et peut être surtout une mine d'idées de décoration, d'agencements, de mariages de teintes, d’audaces. Chaque image est une offrande gracile et lumineuse pour laquelle photos, dessins, textes, gribouillis chics et coupures de presse, traits de plume et traits d'esprit se livrent une joute où tout scintille. Une avalanche de pages émouvantes comme un soupir proustien.»
ELLE DÉCORATION
«Collages, aquarelles, documents d'époque...Les Scrapbooks du Baron de Cabrol est un plongeon dans le monde privilégié de la Café Society où lui et son épouse Daisy furent l'un des couples les plus en vue. Ils sont de tous les bals, chez Marie-Laure de Noailles, au Palazzo Labia... Page après page, c’est tout une époque qui se dessine, un âge d'or de l'élégance et de l'art.»
MONSIEUR
«La stupéfaction côtoie le ravissement à la vue des carnets tenus par le baron de Cabrol de 1938 jusque dans les années soixante. Sous la forme de collages mêlant photographies et aquarelles, il y retranscrivait en images sa vie de grand mondain. Spécialiste de la Café Society et collectionneur, Thierry Coudert nous donne toutes les clés de ce fascinant univers.»

L’AMOUR DES LIVRES

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer