Couverture bientôt disponible

Matisse et Picasso

Tout à la fois rivaux et frères d'armes, Matisse et Picasso ont mené l'un des dialogues artistiques les plus riches de ce siècle. Dans Matisse et Picasso, Yve-Alain Bois retrace les évolutions croisées de ces deux géants de l'art moderne comme s'il s'agissait d'une partie d'échecs entre deux maîtres. Si les débuts intenses de leur relation – de leur rencontre en 1906 jusqu'au départ de Matisse pour Nice en 1917 ont été maintes fois étudiés, l'échange qu'ils ont rétabli, et poursuivi, après plus de dix ans d'ignorance réciproque est en revanche très mal connu : c'est cette seconde manche qui fait l'objet principal du livre. Après avoir brièvement rappelé l'origine du dialogue entre Matisse et Picasso, l'auteur plonge directement dans le contexte de leurs retrouvailles, le moment où, vers 1930, un Picasso taquin fait sortir Matisse de sa tanière et le pousse à réintégrer le ring de la modernité. Au milieu des années trente, leur relation tumultueuse se fait plus paisible, chacun des deux artistes s'attachant à mieux comprendre le langage de l'autre. La Seconde Guerre mondiale les éloigne, mais après ces quatre années de frustration, leur rivalité amicale atteint son apogée. Fasciné et stimulé par la production de Picasso au château Grimaldi à Antibes (1946), Matisse réalise son projet pour la Chapelle du Rosaire à Vence, auquel Picasso répondra à son tour par son Temple de la Paix à Vallauris. Pourtant, le plus poignant tribut offert par Picasso à son ami est posthume : avec la série des Femmes d'Alger commencée quelques semaines après la mort de Matisse, et surtout avec les Atelier de «La Californie» (1955-1956) directement inspirés des toiles peintes par Matisse à Vence en 1946-1948, Picasso porte le deuil. Jamais il n'avait dit aussi franchement son admiration pour l'œuvre de Matisse. Le temps du pastiche est loin : il s'agit de faire revivre par la peinture le partenaire disparu. Matisse et Picasso n'est pas un livre d'histoire de l'art traditionnel. Cet ouvrage se lit comme un roman dont les protagonistes sont tout autant les artistes et leurs œuvres que les relations changeantes qui les mettent en branle. En s'appuyant sur une enquête érudite dans les archives, Yve-Alain Bois nous offre un scénario inédit ponctué d'analyses visuelles et de juxtapositions formelles saisissantes, qui font de cet ouvrage une contribution majeure à l'étude de l'art de ce siècle.
  • 272 pages - 240 x 285 cm
  • Couleur - Relié sous jaquette
  • EAN : 9782080124944
  • ISBN : 9782080124944

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer