Économie des extremes

Krachs boursiers, crises bancaires, catastrophes naturelles ou industrielles frappent par l’ampleur de leurs dommages humains et économiques. Ces phénomènes extrêmes sont pourtant loin d’être «anormaux». Ils sont la conséquence inévitable de la croissance, de la concentration des richesses et de leurs modes de partage, mais aussi des comportements des acteurs économiques, du simple consommateur au trader des salles de marché. Aujourd’hui, ils constituent un véritable défi pour les économistes qui ne parviennent pas à les appréhender correctement, faute d’instruments adaptés. Daniel Zajdenweber propose un ensemble d’outils d’analyse permettant une meilleure évaluation des risques. Il invite aussi à mieux prendre en compte les extrêmes dans la nécessaire réglementation des activités économiques et dans la conception des politiques visant à réduire les inégalités. En l’an 2000, l’auteur annonçait l’imminence d’une crise financière mondiale. Celle que nous traversons aujourd’hui est la dernière et la plus spectaculaire illustration que de tels phénomènes sont plus prévisibles qu’on ne le dit
  • Champs essais (n° 940) - Droit, économie et sciences politiques
  • Paru le 07/10/2009
  • Genre : Essais
  • 240 pages - 108 x 178 mm
  • Broché
  • EAN : 9782081229020
  • ISBN : 9782081229020

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer