Couverture bientôt disponible

La Conversion de l’art

«Le présent ouvrage rassemble huit essais, qui s’échelonnent du début des années 1950 à la fin des années 1980. Les cinq premiers sont des écrits de jeunesse. Ils témoignent des questions qui étaient les miennes au moment où je quittai l’Europe, lecteur passionné de Saint-John Perse et de Malraux. Les autres articles suivent le fil de mes réflexions sur l’histoire du roman bientôt achevée, et qui n’allait faire qu’un pour moi avec celle du désir. L’hypothèse mimétique apparaît dans ma critique de Valéry, auquel je préfère très vite Stendhal. Déterminante dans ces années de formation, la question du “pseudo-narcissisme” oriente alors ma critique de l’illusion d’autonomie, que des articles plus tardifs sur Freud et Proust (1978), puis sur Nietzsche et Wagner (1986), continueront de creuser. Ces études figurent avant le texte d’une conférence sur Wagner donnée en 1983. Je ne voudrais pas qu’on prenne ce livre pour un simple essai d’esthétique. Cette jouissance m’est étrangère. L’art ne m’intéresse en effet que dans la mesure où il intensifie l’angoisse de l’époque. Ainsi seulement, il accomplit sa fonction qui est de révéler.»
  • Champs essais (n° 976) - Philosophie
  • Paru le 29/09/2010
  • Genre : Philosophie
  • 240 pages - 107 x 177 mm
  • Broché
  • EAN : 9782081226401
  • ISBN : 9782081226401

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer