La fin de l'Histoire et le dernier homme

La fin de l'Histoire et le dernier homme

Nouvelle édition précédée d'un entretien avec Hubert Védrine

    • Traduction (Anglais) : Denis Armand-Canal
Depuis sa première parution en 1992, ce livre a suscité de nombreuses polémiques. On a cru le réfuter, avec facilité. N’annonçait-il pas la «fin de l’Histoire» et le triomphe mondial de la démocratie libérale? Or, si l’on a vu s’effondrer les derniers totalitarismes, la victoire idéologique, géopolitique et historique de l’Occident que semblait prophétiser Fukuyama n’a pas eu lieu.
Sans doute, et le philosophe le sait bien. Son propos est autre : sa perspective est mondialiste ; l’idéal de la démocratie libérale, affirme-t-il, ne peut être amélioré sur le plan des principes. Au cœur de sa réflexion, la conviction qu’il faut continuer de penser l’histoire de l’humanité comme cohérente et orientée.
Le devenir de la démocratie mérite qu’on médite les réflexions de Fukuyama : plus subtiles que l’image schématique qui s’est imposée d’elles, elles aident à penser un monde chaotique.
  • Champs essais - Philosophie
  • Paru le 07/03/2018
  • Genre : Philosophie
  • 656 pages - 111 x 178 mm
  • Broché
  • EAN : 9782081428423
  • ISBN : 9782081428423

Autour du livre

Actualité

Depuis 40 ans, des idées à tout bout de Champs !

1977 : rappelez-vous… Dans la France de Valéry Giscard d’Estaing, on découvrait les Fragments d’un discours amoureux de Barthes tandis que Claude François...

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer