Couverture bientôt disponible

Levinas

«Notre temps n'a plus besoin d'être convaincu de la non-violence. Mais il lui manque peut-être une nouvelle réflexion sur la passivité, sur une certaine faiblesse, qui n'est pas lâcheté, sur une certaine patience où le Moi doit se tenir.» Ainsi Emmanuel Levinas donne-t-il un tour essentiel à la problématique de la passivité, de la passion, de la patience, qu'il tisse dans son œuvre et particulièrement dans le grand texte, Totalité et Infini (1961) qui lui gagna une renommée tardive. Né russe dans la province de Lituanie en 1905, mort en 1995, il appartient à l'importante communauté juive de Kovne. Les traités consécutifs à la Première Guerre mondiale ont fait de lui un Lituanien jusqu'à ce que son amour pour la langue du pays où il étudia l'entraîne à adopter la nationalité française en 1930 et à s'engager en 1939. Plus tard, il participe à la renaissance du judaïsme comme directeur de l'École normale israélite orientale et cofondateur des colloques des intellectuels juifs de la langue française. En 1968, il est professeur à Nanterre ; à sa retraite, titulaire de la chaire de philosophie morale de la Sorbonne. Mais son cheminement n'est pas celui d'un universitaire ordinaire.
  • Champs essais (n° 367) - Philosophie
  • Paru le 15/11/1996
  • 448 pages - 108 x 178 mm
  • Format poche
  • EAN : 9782080813671
  • ISBN : 9782080813671

Du même auteur

Voir tous les livres

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer