Petite Philosophie du vélo

«Monsieur Jourdain ne faisait pas de vélo ni même de bicyclette. Et quand il faisait de la prose, c’était sans le savoir. Il avait un maître de philosophie qui lui enseignait le b.a.-ba plutôt que le brouillamini des météores et des concepts. Par intuition, j’ai toujours pensé que le cycliste faisait de la philosophie sans forcément le savoir. “À quoi pensez-vous tout ce temps ?” La question m’a souvent été posée à l’occasion de mes Grands Tours de trois semaines à vélo. À chaque fois, la même réponse m’est venue : à tout et à rien ! Ce qui ne serait sans doute pas la plus mauvaise approche de la philosophie.» Dans la lignée d’Alfred Jarry, Jules Renard, Cioran ou encore Maurice Leblanc, grands écrivains cyclistes, Bernard Chambaz allie dans cet essai souplesse des mots et ressort de la pédale. Mouvement, espace, durée, effort : tous les amateurs, passionnés, fous de vélo, trouveront au fil des réflexions de l’auteur de quoi réfléchir à leur tour sur des notions pour eux bien concrètes. Car détrompons-nous : le vélo n’est pas détaché des idées ! De concept en concept, convoquant avec espièglerie les plus grands philosophes – Heidegger, Kant, Spinoza ou encore Husserl –, Bernard Chambaz dévoile une autre facette du vélo : celle d’un objet qui prolonge notre être et nous donne à penser.
  • Champs essais (n° 1112) - Philosophie
  • Paru le 12/03/2014
  • Genre : Philosophie
  • 130 pages - 110 x 178 mm
  • Broché
  • EAN : 9782081331051
  • ISBN : 9782081331051

Du même auteur

Voir tous les livres

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer