Principes du gouvernement représentatif

Édition augmentée d’une nouvelle postface de l'auteur

Des démocrates athéniens à Montesquieu, d’Aristote à Rousseau, personne ne songeait à faire de l’élection l’instrument démocratique par excellence. Démocratie n’équivalait alors pas à gouvernement représentatif ; c’est le tirage au sort qui paraissait le mieux apte à respecter l’égalité stricte des candidats.
Que s’est-il donc passé au tournant du XVIIIe siècle, en Europe et aux États-Unis, pour que se renverse cette conception multiséculaire et qu’advienne l’idée qu’une démocratie est, par essence, un gouvernement représentatif ?
Dans cet essai, Bernard Manin montre que le système représentatif n’a pas pour seule fonction de permettre au peuple de se gouverner lui-même. Le gouvernement représentatif mêle en fait des traits démocratiques et aristocratiques. L’élu n’est jamais le double ni le porte-parole de l’électeur, mais gouverne en anticipant le jour où le public rendra son jugement.
  • Champs essais
  • Paru le 11/09/2019
  • Genre : Essais
  • 368 pages - 108 x 177 mm
  • Broché
  • EAN : 9782081494039
  • ISBN : 9782081494039

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer