Couverture bientôt disponible

L’Idéel et le matériel

Pensée, économies, sociétés

Les hommes, contrairement aux autres animaux sociaux, ne se contentent pas de vivre en société, ils produisent de la société pour vivre. Ils fabriquent de l’histoire, et ce, parce qu’ils ont dans leur nature propre la capacité de s’approprier la nature et de la transformer. S’approprier la nature, c’est, pour l’homme, inventer des moyens matériels et idéels pour disjoindre certains éléments des écosystèmes qu’il exploite et les faire servir à ses besoins. Cette action implique la mise en œuvre de rapports sociaux qui lui servent de cadre et de support et qui, quelle que soit l’instance où ils se situent, fonctionnent comme des rapports sociaux de production, ou, selon un parler plus commun, comme des rapports économiques. Quel est le poids des réalités matérielles et quel est le rôle de la pensée dans la production des rapports sociaux ? Tout le mouvement du livre est là : de l’analyse des rapports sociaux de production à celle de la production des rapports sociaux. Où l’on verra que des deux forces qui composent celle d’un pouvoir de domination et d’exploitation, la plus forte n’est pas la violence exercée par les ordres ou les classes qui dominent une société mais le consentement des dominés à leur domination.
  • 352 pages - 107 x 177 mm
  • Broché
  • EAN : 9782081238404
  • ISBN : 9782081238404

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer