Métamorphoses de la parenté

Métamorphoses de la parenté

Vers quoi nous mènent les bouleversements en cours au sein de la famille ? Le contexte de cette interrogation est bien connu : on se marie de moins en moins, le taux de divorce augmente, les familles éclatent et se recomposent. Et si la filiation résiste lorsque les alliances se défont, la revendication du mariage gay (et lesbien) et du droit à l’adoption par les couples homosexuels modifie complètement la donne. Pour comprendre ce qui nous attend, Maurice Godelier rouvre ici le dossier de la parenté, à travers l’étude de l’expérience accumulée par l’ensemble des sociétés connues en matière d’alliance, d’organisation de la descendance, de sexualité et d’interdits sexuels. Revisitant parallèlement l’histoire de l’étude de la parenté depuis le XIXe siècle, il élabore des hypothèses fortes : nulle part un homme et une femme ne suffisent à faire un enfant ; nulle part les rapports de parenté ou la famille ne constituent le fondement de la société. Et si l’homosexualité n’avait jamais encore été revendiquée comme fondement de la famille, ce à quoi nous assistons depuis trente ans n’est pas la disparition de la parenté, mais une formidable métamorphose qui, paradoxalement, nous rapproche des sociétés «traditionnelles», le terrain privilégié des ethnologues. Trois index, un glossaire, plusieurs cartes et une bibliographie accompagnent cette édition.
  • 944 pages - 108 x 177 mm
  • Broché
  • EAN : 9782081231740
  • ISBN : 9782081231740

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer