Droit et institutions en Grèce antique

Droit et institutions en Grèce antique

Après l’Anthropologie de la Grèce antique, ce second recueil de Louis Gernet manifeste son double et constant souci : partir des réalités collectives, en mesurer le poids social, mais ne jamais les séparer des attitudes psychologiques, des mécanismes mentaux sans lesquels ni l’avènement, ni la marche, ni les changements des institutions ne sont intelligibles.
Pour mener à bien cette tâche dans l’étude du monde ancien, il fallait que se trouvent réunis chez le même savant le point de vue propre au spécialiste et une perspective plus large, situant l’objet de sa recherche dans l’ensemble de la vie sociale et spirituelle des Grecs.
Familier des débats philosophiques comme de ceux du tribunal, pratiquant les œuvres des poètes comme des historiens ou des médecins, Louis Gernet pouvait chaque fois envisager l’homme grec total, tout en respectant la spécificité des divers domaines de l’expérience humaine, leur langue et leur logique propres. Une lecture passionnante pour les initiés comme pour les profanes.
  • Champs histoire (n° 106)
  • Paru le 06/10/1982
  • 336 pages - 108 x 177 mm
  • Broché
  • EAN : 9782080811066
  • ISBN : 9782080811066

Du même auteur

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer