Couverture bientôt disponible

Histoire des chevaliers teutoniques

Si le souvenir des Templiers demeure auréolé de mystère, les Teutoniques, eux, ont nourri une légende noire : tout droit sortis d'un Moyen Âge sanguinaire et barbare, ces moines-guerriers fanatiques auraient été le fer de lance d'une Allemagne tentée depuis toujours par l'expansion vers l'est, le fameux Drang nach Osten. Fait irrécusable ou vulgaire image d'Épinal ? Né à la fin du XIIe siècle, en Palestine, l'ordre se ramifie très tôt en Europe : en Sicile, où les Teutoniques pourchassent les musulmans rebelles avant de prendre possession d'immenses domaines, qu'ils géreront au mieux de leurs intérêts ; dans la Baltique, où ils combattent les derniers païens ; en Prusse, où ils fonderont un véritable État. Un siècle plus tard, quand la chute des Lieux saints sonne le glas des ordres militaires, les Teutoniques, quant à eux, ont commencé leur véritable carrière de bâtisseurs et de colonisateurs, déployant leur réseau de maisons et d'alliances dans l'Europe tout entière, de l'Espagne à la Livonie. Les Temps modernes verront le déclin de cet ordre privé d'ennemis à convertir, confronté aux armées puissantes des nations en voie de constitution. Il ne lui restera qu'à devenir un ordre religieux comme les autres ; mais, si les Templiers ont depuis longtemps disparu, l'ordre Teutonique, lui existe toujours aujourd'hui…
  • Champs histoire (n° 533)
  • Paru le 10/01/2003
  • 220 pages - 108 x 178 mm
  • Format poche
  • EAN : 9782080800619
  • ISBN : 9782080800619

Du même auteur

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer