Couverture bientôt disponible

Histoire des chevaliers teutoniques

Si le souvenir des Templiers demeure auréolé de mystère, les Teutoniques, eux, ont nourri une légende noire : tout droit sortis d'un Moyen Âge sanguinaire et barbare, ces moines-guerriers fanatiques auraient été le fer de lance d'une Allemagne tentée depuis toujours par l'expansion vers l'est, le fameux Drang nach Osten. Fait irrécusable ou vulgaire image d'Épinal ? Né à la fin du XIIe siècle, en Palestine, l'ordre se ramifie très tôt en Europe : en Sicile, où les Teutoniques pourchassent les musulmans rebelles avant de prendre possession d'immenses domaines, qu'ils géreront au mieux de leurs intérêts ; dans la Baltique, où ils combattent les derniers païens ; en Prusse, où ils fonderont un véritable État. Un siècle plus tard, quand la chute des Lieux saints sonne le glas des ordres militaires, les Teutoniques, quant à eux, ont commencé leur véritable carrière de bâtisseurs et de colonisateurs, déployant leur réseau de maisons et d'alliances dans l'Europe tout entière, de l'Espagne à la Livonie. Les Temps modernes verront le déclin de cet ordre privé d'ennemis à convertir, confronté aux armées puissantes des nations en voie de constitution. Il ne lui restera qu'à devenir un ordre religieux comme les autres ; mais, si les Templiers ont depuis longtemps disparu, l'ordre Teutonique, lui existe toujours aujourd'hui…
  • Champs histoire (n° 533)
  • Paru le 10/01/2003
  • 220 pages - 108 x 178 mm
  • Format poche
  • EAN : 9782080800619
  • ISBN : 9782080800619

Du même auteur

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer