Intellectuels et artistes sous l’Occupation

Intellectuels et artistes sous l’Occupation

Et la fête continue

À quoi ressemblait la vie de Sartre et de Beauvoir sous l’Occupation allemande ? Comment Picasso contournait-il l’interdiction officielle de son œuvre ? Comment artistes et intellectuels ont-ils vécu cette époque de peur et de restrictions ? Quelle liberté créatrice leur restait-il ? La vie culturelle française ne s’est pas arrêtée après la défaite de 1940. Rapidement, théâtres, cinémas, galeries et boîtes de nuit ont rouvert leurs portes pour assurer la subsistance des artistes et divertir un peuple démoralisé. Alan Riding retrace dans cet ouvrage formidablement documenté le parcours des chanteurs, écrivains, peintres ou acteurs de l’époque, et explore leurs cas de conscience. Était-ce collaborer que de se produire devant un public en partie allemand, comme le firent Maurice Chevalier et Édith Piaf ? Était-ce manquer de patriotisme que de publier des romans ou de réaliser des films pendant la guerre, comme le firent Albert Camus et Marcel Pagnol ? Sans céder à un moralisme stérile, cette enquête vivante et rigoureuse conduit, à travers une mosaïque de portraits, à questionner la responsabilité de l’artiste en période de troubles.
  • Champs histoire (n° 1068)
  • Paru le 06/02/2013
  • Genre : Histoire
  • 448 pages - 108 x 178 mm
  • Broché
  • EAN : 9782081294035
  • ISBN : 9782081294035

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer