L’Idée de Moyen Âge

L’Idée de Moyen Âge

Entre imaginaire et réalité historique

Qu’est-ce que le Moyen Âge ? Une époque sombre pleine d’épidémies, de famines, de superstitions ? Un âge d’or fait de tournois, de vie de cour, d’elfes et de fées, de fidélité chevaleresque ? Un moment prometteur qui contiendrait en germe des phénomènes aussi divers que le capitalisme, l’État moderne ou l’ascension de la bourgeoisie ? Au fil des siècles, c’est bien un Moyen Âge inventé qui a pris corps dans l’imaginaire collectif. Les historiens, eux, battent en brèche ces représentations simplificatrices. Faut-il parler d’un Moyen Âge ou de plusieurs ? Fut-il latin ou germanique ? Quel sens donner à la notion de «féodalité» ? Comment chasser l’image homogène d’un «Moyen Âge chrétien», quand on sait qu’il connut plusieurs christianismes ? Mais en définitive, suggère Giuseppe Sergi, le Moyen Âge aurait surtout été une longue ère expérimentale, où furent éprouvées de nouvelles formes politico-sociales. À charge pour nous de considérer sans émotivité, sans a priori négatif ni nostalgie «l’abstraction qu’est le Moyen Âge» pour voir fonctionner, comme en laboratoire, les hommes et les structures du passé.
  • Champs histoire
  • Paru le 26/02/2014
  • Genre : Histoire
  • 120 pages - 108 x 178 mm
  • Broché
  • EAN : 9782081329812
  • ISBN : 9782081329812

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer