La Rébellion zapatiste

La Rébellion zapatiste

1er janvier 1994. Dans le sud du Mexique surgit un mouvement politique absolument neuf. Ce soulèvement de paysans indiens a pour porte-parole le sous-commandant Marcos, dont les messages circulent sur tous les continents. Leur combat pour la justice sociale et la diversité culturelle s’adresse aux plus démunis mais aussi à tous ceux qui résistent à l’ordre néo-libéral. Au-delà du folklore et du remue-ménage médiatique, le zapatisme ouvre la voie à une autre pensée révolutionnaire. S’il conteste le capitalisme tout-puissant, c’est en prenant ses distances à l’égard des doctrines de Lénine ou de Che Guevara. Entre les «lendemains qui chantent» et le désenchantement postmoderne, entre l’intolérance identitaire et la dissolution des cultures, il met en place une nouvelle pensée critique. 1989 marquait l’écroulement des forteresses dogmatiques. 1994 apparaît comme l’amorce d’une mobilisation mondiale, dont Seattle sera l’une des grands étapes. Étude approfondie des idées et des valeurs du zapatisme, ce livre est aussi une mise en perspective de ses apports et de ses stratégies au Mexique et dans le monde.
  • Champs histoire (n° 589)
  • Paru le 03/03/2005
  • Genre : Histoire
  • 324 pages - 108 x 178 mm
  • Format poche
  • EAN : 9782080801401
  • ISBN : 9782080801401

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer