Couverture bientôt disponible

De bouche à oreille

Naissance et propagation des rumeurs dans la France du XIXe siècle

Janvier 1816. Depuis plusieurs semaines, un bruit circule dans les campagnes : Napoléon, échappé de Sainte-Hélène, serait sur le point de regagner la France. Malgré la multiplication des démentis officiels, la rumeur se répand, colportée par le bouche à oreille, jusque dans les hameaux les plus reculés du royaume. Les paysans sont partagés entre l’espoir d’être prochainement débarrassés des Bourbons et la crainte d’une nouvelle guerre. Certains, pris de panique, marient leurs fils en âge d’être enrôlés, cachent leurs effets précieux ou abandonnent précipitamment leur maison… Complots, attentats, régicides, nouveaux impôts, retour de la dîme, empoisonnement des fontaines ou spéculations sur le blé… Ces milliers de rumeurs qui ont circulé en France au cours du XIXe siècle ne peuvent être considérées comme des affabulations pures et simples, car elles expriment les angoisses, les aspirations et les ressentiments des paysans et des ouvriers des villes. Comment naissent-elles ? Qui les répand ? En quoi nous disent-elles quelque chose de l’imaginaire politique du XIXe siècle ? Ce livre s’interroge sur le rôle qu’a pu jouer cette forme originale de communication dans la politisation des Français entre le retour des Bourbons et la chute du Second Empire.
  • Collection historique (Aubier)
  • Paru le 10/02/2003
  • Genre : Histoire
  • 288 pages - 135 x 220 mm
  • Broché
  • EAN : 9782700723267
  • ISBN : 9782700723267

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer