Couverture bientôt disponible

La Gloire de l'aventure

Genèse d'une mystique moderne 1850-1940

Rimbaud, Isabelle Eberhardt, Lawrence d’Arabie… ils ont fait rêver le XXe siècle. Existences solitaires, mystérieuses, que les biographes n’ont pas épuisées, et qui ont incarné le furieux désir d’aventures qui naît et se déploie alors en Europe. Certes, jusque-là, quelques individus à la destinée peu commune avaient intrigué l’opinion – un Anglais devenu rajah, un notaire couronné roi de Patagonie… –, mais le regard porté sur ces «aventuriers» se teintait de méfiance, voire de condescendance. Or, au tournant des XIXe et XXe siècles, tout change : l’aventure cesse de se confondre avec des tribulations cocasses ou tragiques, réservées à la jeunesse ou à quelques excentriques, pour devenir un idéal et un art de vivre. Comment accomplir ce nouveau mot d’ordre : faire de sa vie un poème en actes ? Dans la guerre, peut-être, là où elle cesse d’être usine meurtrière, là où le combat individuel est encore possible. Dans le voyage : commence une quête éperdue, sur cette planète qu’on cadastre chaque jour un peu plus, des espaces ignorés, des peuples purs de la souillure touristique. Dans la politique et, pourquoi pas, dans la littérature : car des écrivains vouent désormais, indissociablement, leur vie et leur œuvre à l’aventure, Conrad, Malraux, Saint-Exupéry… dont un Hugo Pratt sera parmi d’autres l’héritier. Aujourd’hui nimbée d’une gloire que nul ne songe à lui contester, l’aventure a pourtant une histoire : elle est née, il y a cent ans, comme valeur fondamentale de l’homme moderne.
  • Collection historique (Aubier)
  • Paru le 04/11/2002
  • Genre : Histoire
  • 352 pages - 135 x 218 cm
  • Broché
  • EAN : 9782700723328
  • ISBN : 9782700723328

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer