À se tordre

    • Édition : Daniel Grojnowsky
Alphonse Allais se considérait comme un auteur pour commis voyageurs. On n’a cessé de colporter ses bons mots, du calembour épais (Monsieur Lecoq-Hue) aux réflexions cyniques («à la suite d’une chute de cheval, j’avais perdu tout sens moral»), en passant par les considérations absurdes («Angéline rappelait d’une façon frappante La Vierge à la chaise de Raphaël, moins la chaise»). C’était pourtant un «grand écrivain» qui «créait à chaque instant» (Jules Renard). André Breton a rendu justice à son «humour noir», tandis qu’Umberto Eco l’a étudié comme l’un des maîtres du récit. En publiant À se tordre, son premier recueil, une collection de «classiques» le fait entrer dans le Panthéon des Lettres et le consacre premier comique du XIXe siècle.
  • GF (n° 1149) - Littérature et civilisation
  • Paru le 15/03/2002
  • 256 pages - 108 x 178 mm
  • Format poche
  • EAN : 9782080711496
  • ISBN : 9782080711496

Du même auteur

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer