Gautier journaliste

    • Édition : Patrick Berthier
Poète de «l’art pour l’art», dédicataire des Fleurs du Mal, Théophile Gautier est resté célèbre pour le culte qu’il vouait à la beauté. Mais on ignore souvent que c’est dans la presse qu’il a mené, jour après jour, sa réflexion sur les lettres et les arts. De ses premiers pas au Mercure de France, à l’âge de vingt ans, jusqu’à sa mort en 1872, il a fait paraître près de 3 000 articles ; feuilletoniste dans différents quotidiens, responsable de la rubrique littéraire de La Presse, rédacteur en chef de la revue L’Artiste, il fut l’un des critiques les plus talentueux de son temps. Ses articles, dont ce volume propose une sélection, offrent une vue imprenable sur la production artistique française du XIXe siècle. Car Gautier fut de toutes les représentations théâtrales, de tous les concerts, de tous les spectacles de danse, de tous les Salons de peinture. Qu’il chronique les dernières prestations des cantatrices à la mode ou retrace le parcours de personnalités récemment disparues – Rachel, Vigny, Rossini –, qu’il raille la légèreté d’un vaudeville ou se réjouisse d’un numéro de saltimbanques, qu’il évoque son goût pour Ingres et Delacroix ou sa réticence face aux toiles de Courbet, qu’il rende compte d’un roman de Balzac ou d’une traduction de Dante, c’est toujours avec panache, passion et humour. Et, sous sa plume virtuose, c’est toute une époque d’effervescence artistique et littéraire qui revit, pour notre plus grand plaisir.
  • 448 pages - 108 x 177 mm
  • Format poche
  • EAN : 9782080712790
  • ISBN : 9782080712790

Du même auteur

Voir tous les livres

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer