Couverture bientôt disponible

Le Roman de Mélusine

L’histoire de Mélusine appartient au folklore universel et s’inscrit dans la longue lignée des récits qui mettent en contact le monde des humains et le monde surnaturel à travers l’union d’un mortel et d’une fée, Après avoir longtemps appartenu à la tradition orale, c’est au XIIe siècle que la légende fait son entrée en littérature, tandis que la fée devient l’ancêtre mythique des Lusignan au début du XIVe siècle, sous la plume de Pierre de Bressuire : «On raconte dans ma patrie que la solide forteresse de Lusignan a été fondée par un chevalier et la fée qu’il avait épousée, et que la fée elle-même est l’ancêtre d’une multitude de nobles et de grands personnages, et que les rois de Jérusalem et de Chypre, ainsi que les comtes de la Niarche et de Parthenay sont ses descendants… Mais la fée, dit-on fut surprise nue par son mari et Ne transforma en serpente. Et aujourd’hui encore l’on raconte que quand le château change de maître, le serpent se montre dans le château.» Seul manque dès lors à notre légende le nom de la fée, apparu un siècle plus tard dans les deux romans français, le récit en prose de Jean d’Aras (1393) et le texte en vers de Coudrette (début du XVe siècle) : deux histoires écrites à la gloire du lignage des Lusignan autrefois prestigieux, sur fond de guerre franco-anglaise et de reconquête du Poitou par le duc de Berry, et imprégnées du mythe de la croisade, deux conte de fées voués, de siècle en siècle, à un succès ininterrompu.
  • GF - Littérature et civilisation
  • Paru le 25/03/1993
  • 194 pages - 108 x 178 mm
  • Format poche
  • EAN : 9782080706713
  • ISBN : 9782080706713

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer