Couverture bientôt disponible

Les Carnets de Malte Laurids Brigge

Premier roman de la modernité ou grand poème en prose ? Les Carnets de Malte Laurids Brigge tiennent plutôt de la mosaïque ou de la tapisserie. Au centre, la Dame rassemble toutes les autres dames, du temps jadis ou des temps modernes. Au début et à la fin, l’enfance et ses terreurs, l’Invisible devenu visible sous la forme de fantôme, et l’Invisible caché de la solitude intérieure. Entre les deux, s’entrecroisent la trame de la mort, de l’angoisse, de la maladie, de la folie, du meurtre, et la chaîne de la foi, de l’amour, du désintéressement et de la sainteté. Des figures évoluent, jeunes filles et femmes, rois et mendiants, jeunes défunts et vieilles acariâtres, tandis que passent les fantômes et que s’élève doucement un Ange qui attendra quelques années avant de déployer plus largement ses ailes dans Les Élégies de Duino et Les Sonnets à Orphée.
  • GF - Littérature et civilisation
  • Paru le 15/11/1989
  • 286 pages - 108 x 178 mm
  • Format poche
  • EAN : 9782080705662
  • ISBN : 9782080705662

Du même auteur

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer