Hippias majeur – Hippias mineur

Hippias majeur – Hippias mineur

    • Édition : Francesco Fronterotta, Jean-François Pradeau
    • Traduction (Grec ancien) : Jean-François Pradeau
Ces deux dialogues portent le nom de leur «victime», le sophiste Hippias, auquel Socrate inflige un règlement de compte réjouissant : l’Hippias majeur et l’Hippias mineur sont l’une des occasions que saisit Platon pour intervenir vigoureusement dans le débat éthique de son temps et pour s’opposer à ces «intellectuels» rhéteurs et influents qui monnaient leur prétendu savoir, les sophistes. Les deux dialogues partagent une même virulence et de semblables effets comiques. Mais il y a plus : à la faveur de la charge contre l’imposture sophistique, Platon pose peu à peu quelques-uns des principes de son éthique et de sa théorie de la connaissance. Ce volume contient en Annexe les témoignages anciens sur Hippias d’Élis et les fragments présumés de ses œuvres.
  • GF (n° 870) - Philosophie
  • Paru le 09/02/2005
  • 272 pages - 108 x 179 mm
  • Format poche
  • EAN : 9782080708700
  • ISBN : 9782080708700

Du même auteur

Voir tous les livres

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer