La Richesse des nations

La Richesse des nations - 1

    • Édition : Daniel Diatkine
    • Traduction (Anglais) : Germain Garnier
«L'Économie politique, considérée comme une branche des connaissances du législateur et de l'homme d'État, se propose deux objets distincts : le premier, de procurer au peuple un revenu ou une substance abondante, ou, pour mieux dire, de le mettre en état de se procurer lui-même ce revenu et cette subsistance abondante ; – le second, de fournir à l'État ou à la communauté un revenu suffisant pour le service public : elle se propose d'enrichir à la fois le peuple et le souverain.»

Dans ce texte fondateur de l’économie politique moderne, Adam Smith analyse, à partir des exemples de l’Angleterre et des Pays-Bas, les origines de la prospérité d’un État. Élaborant une théorie sur la division du travail, la concurrence sur le marché ou encore l’idée d’un intérêt individuel convergeant vers l’intérêt commun, La Richesse des nations (1776) pose les bases du libéralisme économique.
  • GF - Philosophie
  • Paru le 03/10/1991
  • 542 pages - 107 x 178 mm
  • Format poche
  • EAN : 9782080705983
  • ISBN : 9782080705983

Dans la même série

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer