Réflexions sur l’esclavage des nègres

Édition avec dossier

    • Édition : Jean-Paul Doguet
Publiées sous un pseudonyme en 1781 et rééditées à la veille de la Révolution, les Réflexions sur l’esclavage des nègres de Condorcet sont à ce jour le seul texte qu’un philosophe ait consacré de façon exclusive à l’esclavage. Ce livre de réflexion s’interroge sur les préjugés qui s’opposent à l’abolition de l’esclavage, et sur la meilleure méthode pour les combattre. Mais c’est aussi bien entendu un livre de dénonciation et de combat, au nom des Lumières, pour lutter contre l’influence des intérêts esclavagistes dans l’opinion française, préparer cette dernière à l’abolition de l’esclavage des noirs et convaincre un législateur «éclairé». Avec le recul, les limites de la pensée de Condorcet sont certes évidentes : il n’est lui-même pas exempt de préjugés à l’encontre des noirs esclaves, ne pense pas leur émancipation comme une entrée dans la citoyenneté, et ne se préoccupe pas sérieusement de leur éducation ou de leur situation économique. Pourtant, ces Réflexions sont bien un texte pionnier, sans doute le premier manifeste abolitionniste écrit en France. C’est aux hommes du XIXe siècle et pour une part aux esclaves eux-mêmes que reviendra le mérite de franchir le pas.
  • GF (n° 1411) - Philosophie
  • Paru le 27/05/2009
  • Genre : Philosophie
  • 208 pages - 108 x 178 mm
  • Broché
  • EAN : 9782081220010
  • ISBN : 9782081220010

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer