Traité de la réforme de l'entendement

Traité de la réforme de l'entendement

«Après que l’expérience m’eut appris que tout ce qui arrive fréquemment dans la vie commune est vain et futile, je vis que tout ce qui était pour moi cause ou objet de crainte n’avait en soi rien de bon ni de mauvais, si ce n’est dans la mesure où l’âme en était agitée, je décidai enfin de chercher s’il y avait quelque chose qui fût un vrai bien, susceptible de se communiquer et par lequel seul, toutes les autres choses ayant été rejetées, l’âme serait affectée ; bien plus, s’il y avait quelque chose dont la découverte et l’acquisition me permettraient de jouir d’une joie continue et suprême pour l’éternité.» Laissé inachevé, le Traité de la réforme de l’entendement constitue pourtant une œuvre cruciale pour la compréhension de l’évolution de la pensée spinoziste. En analysant l’idée vraie donnée, les règles d’une définition véritable, les propriétés de l’entendement et le respect rigoureux de l’ordre déductif, il donne les instruments intellectuels indispensables qui seront mis en œuvre dans l’élaboration de l’Éthique, avec la rigueur et la maîtrise exemplaires que l’on connaît.
  • GF - Philosophie
  • Paru le 19/09/2003
  • 224 pages - 108 x 178 mm
  • Format poche
  • EAN : 9782080711717
  • ISBN : 9782080711717

Du même auteur

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer