Nouveauté Nathalie Sarraute

Nathalie Sarraute

    • Traduction (Anglais) : Pierre-Emmanuel Dauzat, Aude de Saint-Loup
Désormais lue et célébrée dans le monde entier, Nathalie Sarraute (1900-1999) aimait répéter qu’elle « n’avait pas de biographie ». En réalité, sa vie fut durablement marquée par les événements de son temps. Née en Russie, ballottée entre des parents divorcés, elle vécut une enfance solitaire, tirée entre deux vies, entre deux mondes : de la Russie tsariste à l’émigration russe à Paris, ou plus tard dans la clandestinité sous l’Occupation, qui lui imposa une identité juive. Cependant, la vie de Nathalie Sarraute fut ailleurs, tout entière tournée vers l’accomplissement de sa vocation d’écrivain. Réfugiée très tôt dans les livres, passionnée de littérature, elle élabore une forme d’écriture qui, dès la fin des années 30, ouvre la voie à la modernité avec ses Tropismes.
Cette première grande biographie, nourrie d’archives inédites, montre l’émergence difficile de son œuvre dans l’univers littéraire de l’après-guerre dominé par le couple Sartre-Beauvoir. Nathalie Sarraute a cheminé longuement avant d’être la figure de proue du Nouveau Roman, toujours inquiète de n’être pas comprise, ne cessant d’expérimenter, y compris au théâtre ou à la radio.
Proche d’Hannah Arendt, militant pour le droit de vote des femmes, participant à Mai 68 et défendant le jeune État d’Israël, l’écrivaine fut aussi attentive à son époque : elle afficha ses engagements politiques avec la vigueur de la combattante qu’elle ne cessa jamais d’être, luttant là encore avec ses propres armes : les mots.
  • 496 pages - 151 x 240 mm
  • Broché
  • EAN : 9782081434998
  • ISBN : 9782081434998

Autour du livre

On en parle...

« Cette traversée du siècle brosse le portrait d’une femme indépendante, prodigieusement intelligente, traçant son sillon seule pour construite une œuvre intemporelle et unique. »
LE MONDE DES LIVRES
« Ann Jefferson débusque les contradictions de Sarraute et livre un portrait sensible, vivant et nuancé de celle qui aussi libre qu’un renard, se surnommait elle-même « Petit Fox ». »
CAUSETTE
« La biographie d’Ann Jefferson, magistrale traversée du siècle des guerres et des révolutions, a l’immense mérite de renouveler l’intérêt pour une œuvre qui plonge dru dans nos malaises identitaires. »
L’HUMANITÉ
« Cette biographie restitue le souffle si particulier, doux et inflexible, d’une femme d’exception qui tenait l’imperceptible à l’œil. »
TÉLÉRAMA

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer