Couverture bientôt disponible

Aux bords du monde, les réfugiés

Cinquante millions de personnes dans le monde sont victimes de déplacements forcés, provoqués par les guerres et la violence. C’est tout un « pays » qui se crée, une population définie par le seul qualificatif de « victime » et réduite à un seul impératif, son maintien en vie hors de chez elle. Réfugiés afghans, déplacés colombiens, déportés rwandais, refoulés congolais, Tchétchènes, Somaliens, ils ont connu les massacres, la terreur et l’exode. Puis les camps, l’assistance humanitaire et l’attente interminable. Ils sont les emblèmes d’une nouvelle condition humaine qui se forme et se fixe au loin, sur les bords du monde. Ce livre voudrait donner à comprendre le processus, actuel, de mise en quarantaine d’une partie de notre planète, et décrire ce qui se passe, ce qui est vécu : parler des souffrances, mais critiquer la victimisation dont les réfugiés sont l’objet. Montrer l’ambiguïté et la souillure des identités formées dans et par les guerres sales, mais aussi l’action qui permet aux réfugiés et aux déplacés de retrouver dans le camp même une place sociale, une humanité.
  • 192 pages - 136 x 211 mm
  • Broché
  • EAN : 9782082100991
  • ISBN : 9782082100991

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer