Couverture bientôt disponible

Défense de soigner pendant les expulsions

Que se passe-t-il vraiment à la ZAPI 3, la prison-hôtel de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle où transitent chaque année des milliers d’étrangers interpellés à leur descente d’avion, pour la plupart munis de faux papiers ? Comment s’occupe-t-on de la santé de ces non-admis, comme on les appelle ? Plutôt mal, si l’on en croit le témoignage du Dr Philippe Taugourdeau qui a travaillé dans l’unité médicale instaurée en 2003 par le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy. Les consignes de la hiérarchie médicale sont claires : « On ne doit adresser à l’hôpital que les urgences, et sur place, ne traiter que les bobos avec les moyens du bord ! » Pour les autres maladies, un banal comprimé doit suffire, et toute demande d’examen et de consultation spécialisée est mal vue ou impossible. Pourquoi ? Parce que, coûte que coûte, les actions médicales ne doivent pas retarder les expulsions. Mais au moindre doute, la police exige d’être couverte par un certificat affirmant que les non-admis sont en état de reprendre l’avion, même avec une otite aiguë ! « S’ils ont pu arriver jusqu’ici, ils peuvent bien repartir ! » Déplorant cet état d’esprit, des irrégularités et des techniques d’escorte inacceptables, le Dr Taugourdeau a rué dans les brancards. Mal lui en a pris de vouloir exercer ses fonctions dans le respect de son serment d’Hippocrate et du code de déontologie. « Tu emmerdes la police ! » fut la raison finalement avancée pour l’expulser de son poste. Mais pourquoi ? Qu’avait-il osé mettre à jour ?
  • Hors collection - Documents, témoignages et essais d’actualité
  • Paru le 19/01/2007
  • Genre : Documents
  • 300 pages - 150 x 240 mm
  • Broché
  • EAN : 9782081201224
  • ISBN : 9782081201224

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer