Couverture bientôt disponible

L’Histoire des étudiants en France

de 1945 à nos jours

Le monde étudiant est depuis plus de trente ans au cœur de notre actualité politique et sociale. Mais qui sont les étudiants ? Quoi d commun entre l’étudiant des années cinquante, engagé dans les luttes tiers mondistes et porte-parole du marxisme, et celui qui vit depuis 1980 dans l’obsession du chômage et de la grise ? Entre-temps plusieurs fractures idéologiques et mutations sociales se sont déroulées. Du militantisme à la morosité, en passant par l’euphorie de Mai 68 et la libération des mœurs c’est l’histoire de la société française après 1945 que l’on peut dérouler derrière celle des étudiants. Une fresque que Didier Fischer retrace pour la première fois avec une interrogation en filigrane. là si les étudiants, en raison même de leur diversité et de leur incapacité à se définir en tant que tels, étaient les grands perdants de l’histoire contemporaine, victimes d’une société qui, aujourd’hui comme hier, se refuse à admettre qu’elle vieillit ? À travers le continent-étudiant passé au crible de ses réussites de ses angoisses et de ses émotions, c’est de nous et de nos enfants qu’il s’agit.
  • Hors collection - Documents, témoignages et essais d’actualité
  • Paru le 09/10/2000
  • Genre : Documents
  • 612 pages - 152 x 240 mm
  • Broché
  • EAN : 9782080678881
  • ISBN : 9782080678881

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer