La Cerise sur le béton

Violences urbaines et libéralisme sauvage

« Tout a donc été soigneusement (dés)organisé pour que le caïdat s’impose et que les lascars ne puissent échapper à leur rôle de méchants. Aussi prendront-ils la vedette aux millions de benêts que l’État destine, en douce, au conditionnement des multinationales – abattement, abêtissement, abattage. Mais les « violences urbaines » détourneront mieux l’attention si elles se diversifient. Déclinaison d’une gamme de produits pour show choc : tournantes, voitures volées, vandalisme, sadisme antiflic, islamisme, came, casses, caillassage, cambriolages, cannabis, racket, pitbulls, guerre des gangs. Montés en épingles, ces coups médiatiques inspireront même des jeunes que rien ne prédisposait à de telles exactions. La médiatisation de violences impunies, loin de les congédier, les entérine et leur donne droit de cité. » Le premier livre qui révèle les connexions entre violences urbaines, sexisme, défaillance de l’école, culture de masse et globalisation.
  • 348 pages - 135 x 220 mm
  • Broché
  • EAN : 9782080683366
  • ISBN : 9782080683366

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer