La Gauche est-elle morale?

La gauche est-elle morale ? « La question morale est devenue l’un des aspects, et non des moindres, de la question sociale. Pour le pire et le meilleur, on peut même s’attendre à ce que la première s’installe à la place de la seconde. De la même façon que la question sociale prit progressivement, au cours du XIXe siècle, les teintes chatoyantes de la politique, la question morale est en train d’absorber, sous nos yeux, toute la politique, son langage comme son horizon, ses ressorts émotionnels comme son répertoire d’actions collectives. On l’a vue surgir au centre de la dernière campagne présidentielle de 2007 durant laquelle s’affrontèrent d’ailleurs moins deux morales que deux moralismes. Porté tout à la fois par les deux adversaires du second tour, à gauche Ségolène Royal, à droite Nicolas Sarkozy, le discours sur de prétendues « valeurs », où se mêlent dans le plus grand désordre l’égalité, la fraternité, le travail, la famille voire l’économie de marché et le contrôle des frontières, tend à éliminer les controverses d’idées. Faut-il s’en réjouir, faut-il le déplorer ? C’est à quoi s’emploient à répondre les pages qui suivent en s’appuyant sur l’histoire. » Un essai original et musclé, qui éclaire l’actualité par l’histoire dans une langue aussi fluide que rigoureuse.
  • Hors collection - Documents, témoignages et essais d’actualité
  • Paru le 13/10/2010
  • Genre : Essais
  • 300 pages - 134 x 220 mm
  • Broché
  • EAN : 9782081246003
  • ISBN : 9782081246003

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer