Couverture bientôt disponible

Le Mandarin et le marchand

Le juste pouvoir des médias

« À la faveur de l'extraordinaire développement des médias, la démocratie s'épanouit à l'intérieur du triangle magique décrit par les relations d'alliance et de rivalité qui se nouent entre les mandarins, les marchands et les médiateurs. Elle repose sur l'équilibre immanquablement précaire auquel ils parviennent, chacun trouvant auprès des deux autres une limite à sa propre puissance, mais surtout le moyen de mieux répondre à sa vocation, de mieux faire ce qu'il sait faire de mieux. Ce que figurent ces relations triangulaires, ce sont les régulations de la vie politique et intellectuelle d'une société qui, riche de médias variés, a fait le pari de la libre expression des pensées, qui a pris le beau risque de convoquer toutes ses œuvres devant le tribunal de l'opinion, de les soumettre au jugement du grand public. Que tous les médiateurs opèrent non pas en favorisant la synthèse entre marchands et mandarins mais en maintenant une tension, en empêchant les uns et les autres d'exercer un magistère absolu. Qu'ils les séparent en les incitant à une collaboration permanente. Qu'ils permettent surtout à chacun d'exercer un juste pouvoir : un pouvoir limité à son métier propre, le commerce pour les uns, la défense de leurs valeurs pour les autres. Ce double refus de la démagogie et du mandarinat, c'est aujourd'hui le pari démocratique. »
  • Hors collection - Documents, témoignages et essais d’actualité
  • Paru le 05/10/1995
  • Genre : Documents
  • 178 pages - 135 x 220 mm
  • Broché
  • EAN : 9782080670205
  • ISBN : 9782080670205

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer