Politiques, pourquoi la com les tue ?

Sous les lumières des plateaux de télévision, l’orgueil vire à l’arrogance, la gourmandise tourne à la boulimie, l’envie ressemble à de l’arrivisme… Éric Wœrth, Nicolas et Jean Sarkozy, Michèle Alliot-Marie, Dominique Strauss-Kahn, Jean-François Copé… beaucoup de politiques cèdent aux péchés capitaux de la communication. Les conséquences sont concrètes : abstentionnisme, renaissance du Front national, rejet des partis traditionnels, voire de la politique dans son ensemble. À l’origine de cette crise de confiance, la suprématie de la com, entre autres, cette tendance des hommes de pouvoir à vouloir faire des « coups »… pour finalement y laisser des plumes. Avec son analyse de l’actualité, cruelle mais salutaire, Bastien Millot nous dévoile quelques règles d’or de la communication politique et démontre que son excès écœure l’opinion. Plus que jamais, il faut réhabiliter une certaine rareté de la parole publique. Après l’hypercommunication, les politiques vont-ils enfin revenir à la raison ?
  • Hors collection - Documents, témoignages et essais d’actualité
  • Paru le 18/01/2012
  • Genre : Documents
  • 192 pages - 135 x 220 mm
  • Broché
  • EAN : 9782081270374
  • ISBN : 9782081270374

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer