Couverture bientôt disponible

Art in Nature

Des sculptures qui fleurissent, se couvrent de feuillage, changent de couleurs en fonction des saisons. Des œuvres dont la neige s'empare et que la végétation métamorphose : l'originalité de Nils-Udo, si l'on compare son activité à celle des artistes de Land Art, est de mettre à profit l'énergie vitale de la nature dans la réalisation de l'œuvre. La nature n'est plus le modèle, mais l'objet même de l'activité artistique. Si l'œuvre de Nils-Udo s'est imposée depuis 1972 avec une ampleur qui dépasse toutes les catégories et toutes les frontières, c'est sans doute parce qu'elle s'enracine dans une quête commune à toutes les sociétés humaines : l'homme se cherche dans la nature et la nature le renvoie à lui-même. Installations, arrangements : l'artiste procède par gestes non destructeurs, opérant par simples modifications, légers décalages, mises en rapport de couleurs, d'éléments végétaux ou minéraux. Des matériaux d'une extrême banalité deviennent les éléments de compositions plastiques, et l'on réalise alors que le registre de formes naturelles dans lequel de tout temps l'homme a puisé pour concevoir les modèles de ses architectures et de ses ornements, toutes civilisations confondues, est là sous nos yeux. L'artiste agit comme médiateur. Nous touchons là une des constantes de toute démarche artistique : la condition de la création est le fruit d'une réflexion et d'un acte solitaires. D'un passage exclusif par l'intime. Le rôle de l'œuvre est de nous faire partager une vision du monde, une façon d'être au monde. Dans un tel processus, c'est par la photographie que l'artiste peut enregistrer les différentes phases de la mutation vivante de l'œuvre. Il permet d'en observer la croissance, la vie et éventuellement la mort.
Ce livre rassemble cent neuf œuvres, pour la plupart fixées par la photographie. Cent neuf œuvres créées dans et avec la nature. A Central Park ou sur les volcans de l'île de la Réunion, en Inde ou dans le désert de Namibie, l'artiste se laissant pénétrer par la grandeur des paysages, réitère des gestes simples pour ouvrir une voie qui va droit de la nature à l'humain. Des commentaires de Nils-Udo permettent d'en comprendre la genèse. Un texte de Hubert Besacier, critique d'art, situe la démarche de Nils-Udo dans l'histoire des pratiques artistiques et nous explique comment travaille l'artiste, à partir de quels matériaux et sous quelles contraintes. À nous de nous laisser absorber par le silence énigmatique des images que Nils-Udo nous propose. Nils-Udo était peintre avant de découvrir, en 1972, la nature comme espace de son art. Nid fait de troncs de bouleaux, de terre et de pierres, maison d'eau monumentale en mer du Nord, construite avec des troncs d'épicéa et des brindilles de bouleaux, lac au cœur de l'Afrique désertique planté pour Guerlain d'essences tropicales : la plupart des créations montrées ici ont disparu. Les plus fugitives étaient à la merci d'un coup de vent. Chez Nils-Udo, l'œuvre d'art elle-même a une vie. Elle naît, se développe, vieillit et meurt. C'est une part de la nature, soumise à ses lois. Ce livre d'une saisissante beauté nous offre une œuvre par essence éphémère. Seule la mémoire photographique lui garde vie. Seul un livre tel que celui-ci peut la transmettre.
  • Hors collection - Langue anglaise
  • Paru le 13/09/2002
  • 160 pages - 250 x 318 mm
  • Relié sous jaquette
  • EAN : 9782080108913
  • ISBN : 9782080108913
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer