Couverture bientôt disponible

Le Sentier des larmes

Le Grand Exil des Indiens Cherokees

En 1830, le Congrès américain adopte, à l’initiative du président Andrew Jackson, une loi autorisant l’expulsion vers l’Oklahoma des tribus indiennes implantées dans le sud-est du pays. Au terme de huit ans de résistance politique et juridique, la plus évoluée des « cinq nations civilisées » – celle des Cherokees – dut finalement se soumettre, quitter ses terres ancestrales de Géorgie et se retrouver, au cœur de l’hiver 1838-1839, sur un interminable chemin d’exil appelé depuis le « Sentier des larmes ». Ce nettoyage ethnique coûta la vie au quart des 16 000 Indiens ainsi déportés. Le livre de Bernard Vincent n’est pas seulement le récit minutieux de ce tragique épisode ; c’est aussi une réflexion sur les paradoxes de l’histoire – ici la déconfiture de la plus civilisée des nations indiennes face à l’essor d’une société démocratique collectivement porteuse d’un message civilisateur mais assoiffée d’expansion et d’enrichissement.
  • Hors collection
  • Paru le 04/10/2002
  • Genre : Histoire
  • 256 pages - 135 x 220 mm
  • Broché
  • EAN : 9782082101134
  • ISBN : 9782082101134

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer