De la France considérée comme une maladie

Les deux rubriques les plus célèbres de la presse française sont le dessin de Faizant dans Le Figaro et la chronique de Dutourd dans France-Soir. Faizant, chaque année, publie un album de ses meilleurs dessins. Voici l'album de Dutourd pour 1981. La France est-elle vraiment une maladie ? Quand on est français, dit l'auteur, il ne se passe pas de jour que l'on n'éprouve une douleur quelque part. D'où l'expression naïve et ridicule : J'ai mal à la France. On n'imagine pas un Chinois disant qu'il a mal à la Chine, ni un Zurichois ayant mal à la Suisse. L'ouvrage est divisé en deux parties : « Avant le 10 mai » et « Après le 10 mai », et traite principalement des événements que l'on sait selon une optique particulière. Exemple : c'est un régal pour le philosophe de voir un peuple d'amnésiques porter au pouvoir des gens qui n'ont jamais manqué une sottise. Ce régal, Jean Dutourd nous le fait partager. Il n'est ni polémiste ni pamphlétaire. Il parle de tout avec bonhomie, naïveté, moquerie, humour, sans jamais hausser le ton, et chacun de ses traits est meurtrier. Son secret consiste à aborder les sujets par un angle que personne n'avait soupçonné avant lui. D'où une surprise perpétuelle du lecteur qui voit qu'avec les idées de tout le monde et le simple bon sens de l'homme de la rue, on peut aller avec une vitesse fulgurante jusqu'au fond des choses.
  • Hors collection - Littérature française
  • Paru le 06/10/1982
  • Genre : Essais
  • 286 pages - 135 x 190 mm
  • Broché
  • EAN : 9782080645005
  • ISBN : 9782080645005

Du même auteur

Voir tous les livres

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer