Le Grand Art

Paul Vivienne a tout vendu. Le commissaire-priseur a dispersé des palais entiers, des bols en argent, des vieux machins que l’on fait briller depuis des siècles. Le testament du Roi-Soleil et des machines à coudre. Des momies d’Égypte avant que l’on interdise le commerce des macchabées.

Aujourd’hui, la partie lui échappe. Il ne maîtrise ni les réseaux sociaux, ni les enchères en ligne. Terminé le théâtre ; plus d’histoires à raconter. Paul Vivienne rejoint ses ombres. Jusqu’à ce qu’il découvre un mystérieux retable au fin fond d’une chapelle toscane. Vivienne, le désabusé, a une épiphanie : il tient son dernier coup. Son ultime chef-d’œuvre. Un tableau d’église, vraiment ? À l’heure où l’on s’arrache les Koons et les Basquiat? Pour s’offrir une dernière gloire, ou peut-être pour séduire la redoutable experte à son côté, il lui faut à tout prix identifier ce maître inconnu de la Renaissance. Alors que l’obsession dévore Vivienne, le tableau prend son indépendance.
  • 352 pages - 136 x 211 mm
  • Broché
  • EAN : 9782081486140
  • ISBN : 9782081486140

Autour du livre

Interview

Aux sources du Grand Art

— Lire

On en parle...

« À l’inverse des romans sur l’art hâtivement écrits à coups de pages Wikipedia, celui-ci démontre une vraie culture, dans un style qui claque et qui amuse.»
LE FIGARO
« Une plongée palpitante dans les rouages du petit monde de l'Art. (…) Une réussite!»
TÉLÉ LOISIRS
« Léa Simone Allegria nous ouvre les portes du monde des collectionneurs, des salles de ventes, des ruses et intrigues qui leur sont propres. Passionnant.»
AVANTAGES
« Ce roman, mené tambour battant et bien documenté tout en étant drôle et prenant, nous raconte ce mystère du monde de l'Art et nous entraîne dans la quête à travers les siècles de cet univers envoûtant de l'Art et des musées.»
RCF, La matinale
« Traitée comme un polar, cette enquête de haute volée très érudite passionnera tous ceux qui se sont retrouvés, un jour, à scruter les chefs-d'œuvre du passé lors des grandes expositions parisiennes.»
L’ÉCHO REPUBLICAIN
« Thriller du marché de l'art et plongée dans l'atelier d'un peintre, le second roman de Léa Simone Allegria est précis et documenté tout en étant mené tambour battant.»
LA CROIX
« Léa Simone Allegria nous plonge avec maestria dans les salles d'enchères, les querelles d'experts, la restauration d'œuvres. Tout y est décrit avec une plume alerte et renseignée. On est happé par l'histoire.»
MARIE FRANCE
« Aux observations sur l'histoire fluctuante du goût, succède une réflexion sur le faux en art, sans que l'auteure perde de vue son désir de donner le tournis à ses lecteurs.»
LIBÉRATION
« La romancière examine son héros Paul Vivienne comme un tableau à mettre en vente, vérifie son authenticité, évalue son potentiel. Sous la froideur du constat brûlent des mots saccadés enchaînés en litanies d'une puissance visuelle rare.(…)Un texte prisé.»
24 HEURES
« Une plume acérée.»
CONNAISSANCE DES ARTS
« Suspense garanti jusqu'à la dernière page.»
CONNAISSANCE DES ARTS

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer