Les Dangers de la cour

    • Éd. sous la direction de : Dominique de Font-Réaulx
    • Édition : Servane Dargnies
Au fil de ces trois écrits, Eugène Delacroix, encore adolescent, met en scène de très jeunes gens, Victoria, Alfred et un jeune narrateur sans nom, tous trois orphelins, comme il l’était lui-même. Les embûches et injustices auxquelles les héros sont confrontés, la jalousie de leur entourage sont autant de reflets des sentiments de l’auteur.

Artiste majeur du XIXe siècle, Eugène Delacroix dit avoir hésité, jeune homme, entre la carrière de peintre et celle d’écrivain. Plume remarquable, dont les qualités d’expression étaient servies par une culture classique profonde, sensible à l’esprit des Lumières et au théâtre de Shakespeare, il possédait un sens aigu de la composition et de la narration.
Ces deux nouvelles et cette pièce de théâtre, – dont les manuscrits sont conservés au musée national Eugène-Delacroix – permettent de découvrir un Delacroix à l’aube de sa vie d’adulte dont les écrits gardent la trace d’une naïveté et d’une liberté de l’ébauche, en correspondance avec son style pictural.
  • Hors collection - Littérature française
  • Paru le 31/01/2018
  • Ce volume contient :
    Les Dangers de la cour
    Alfred
    Victoria

  • Genre : Littérature française
  • 240 pages - 138 x 219 mm
  • Couleur - Broché
  • EAN : 9782081421882
  • ISBN : 9782081421882

Autour du livre

Agenda

Débat-conférence autour de Delacroix, le 15 juin, à Paris - Les Dangers de la cour et Delacroix, peindre contre l’oubli

Vendredi 15 juin à 18h30, les deux ouvrages consacrés à Delacroix, Les Dangers de la cour(Dominique De Font-Réaulx) et Delacroix, peindre contre l’oubli (Stéphane Guégan) dialogueront dans le cadre d’un...

On en parle...

« L’éditeur propose aussi [référence à Delacroix, peindre contre l’oubli de Stéphane Guégan], Les Dangers de la cour, recueil de nouvelles inédites du peintre, qui hésita dans sa jeunesse à embrasser la carrière d’écrivain ».
Pauline Leduc
LIVRES HEBDO
« Une (re)découverte pour ceux qui connaissent leur Eugène Delacroix par cœur ou pensent le connaitre ».
Gilles Kraemer
LE CURIEUX DES ARTS
« Des textes inédits et une belle plume à découvrir impérativement ! »
Christine le Garrec
A VOS MARQUES...TAPAGE!

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer