Couverture bientôt disponible

Platon, l'imitation de la philosophie

Au moment même où elle naît dans les Dialogues de Platon, la philosophie est tenue d’observer et de susciter des imitations et des ressemblances : elle doit expliquer comment l’homme ressemble au monde ou bien comment les phénomènes apparents ne sont que des imitations des réalités véritables, que seule la pensée perçoit ; mais elle doit aussi inviter l’homme à parfaire sa ressemblance aux dieux, à «s’assimiler» à eux, ou bien encore s’employer elle-même à faire que la cité soit ordonnée à la ressemblance des modèles divins que sont les astres. La réflexion philosophique sur la nature, sur la connaissance, sur les mœurs ou sur la cité est ainsi et toujours menée par Platon selon les ressemblances qu’il s’agit de percevoir ou bien d’accentuer, selon les imitations qu’il faut accomplir ou parfois redouter. Car la simulation fallacieuse, celle des mauvais poètes et des sophistes, est bien le risque auquel Platon confronte, pour l’y soustraire, la philosophie.
  • Philosophie (Aubier)
  • Paru le 04/03/2009
  • Genre : Philosophie
  • 400 pages - 135 x 220 mm
  • Broché
  • EAN : 9782700702125
  • ISBN : 9782700702125

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer