Couverture bientôt disponible

L’Instinct de mort

L’Instinct de mort « Je n’acceptais pas. Je ne voulais pas que ma vie soit réglée d’avance et décidée par d’autres. [...] Toutes les phrases usuelles de la vie courante me raisonnaient dans la tête... Pas le temps de... ! Arriver à temps... ! Gagner du temps... ! Perdre du temps... ! Moi, je voulais avoir le « temps de vivre » et la seule façon d’y arriver était de ne pas en être l’esclave. » Jacques Mesrine enchaîne cambriolages, braquages, enlèvement, et évasions... Il devient « Ennemi public n° 1 » dans les années 70. Il est arrêté en 1973. Emprisonné dans les quartiers de haute sécurité (QHS) de la Santé et de Fleury-Mérogis, il rédige son autobiographie – L’Instinct de mort – dans laquelle, avant même d’être jugé, il assume l’ensemble de sa « carrière ». Le 8 mai 1978, Mesrine s’évade du QHS de la prison de la Santé en compagnie de François Besse – une évasion spectaculaire... Il entame une cavale ponctuée de braquages. L’un de ses objectifs est aussi, par ses actions, de lutter pour la suppression des QHS. Le 2 novembre 1979, Mesrine, « le Grand » comme l’ont surnommé les membres de la brigade de recherche et d’intervention (BRI), est tué par l’antigang, au volant de sa BMW, porte de Clignancourt à Paris. Depuis cette mort, Jacques Mesrine est considéré comme une légende dans notre pays, et une idole chez les jeunes...
  • Pop culture - Littérature
  • Paru le 08/10/2008
  • Genre : Documents
  • 396 pages - 152 x 240 mm
  • Broché
  • EAN : 9782081221901
  • ISBN : 9782081221901

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer