Spécial Bac 2020

La Princesse de Clèves

Suivi d'une interview de Marie Darrieussecq. Nouvelle édition mise à jour

    • Avec la collaboration de : Jérôme Lecompte
    • Édition : Jean Mesnard
La Princesse de Clèves met en scène, à la cour du roi Henri II, un trio tragique : le duc de Nemours est épris de la princesse de Clèves, qui l’aime en retour, mais est adorée de son époux… Par refus de s’abandonner à une passion coupable, la princesse commet l’irréparable : elle avoue tout au prince. Et cet aveu central dont dépend l’issue du drame a fait couler beaucoup d’encre, ainsi que le résume la romancière Marie Darrieussecq : « Les premiers lecteurs de Mme de Lafayette, au XVIIe siècle, le jugèrent invraisemblable : quelle épouse pense devoir informer son mari de ses tentations adultères ? Au XVIIIe siècle, cet aveu, on l’a trouvé charmant. Au XIXe, immoral. Au XXe, idiot : mais qu’elle l’épouse donc, son bellâtre de cour ! Et au début du XXIe, on dit qu’il ne faut plus lire ce livre, mais c’est encore une autre histoire. »

Dossier :
1. Le roman et ses personnages au XVIIe siècle
2. L’œuvre vue par ses contemporains
3. Un roman de la mondanité
4. Le modèle du roman d’analyse
5. Les adaptations cinématographiques.
  • 368 pages - 107 x 178 mm
  • Broché
  • EAN : 9782081489738
  • ISBN : 9782081489738

Enseignants, nous vous proposons des contenus pédagogiques pour vous aider dans la préparation de vos cours.

  • Objet(s) d'étude - EPI : Première (LGT) - Le personnage de roman, du XVIIème siècle à nos jours
Visitez notre espace enseignants

Dans la même série

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer