Œdipe

    • Édition : François-Xavier Hervoüet
Le mythe d’Œdipe est le plus célèbre que l’Antiquité nous ait légué. On ne compte plus les écrivains qui se sont emparés de la tragédie des Atrides pour en livrer leur version. Voici celle de Voltaire.
S’il s’inspire des données du mythe, il s’en éloigne radicalement, par souci de vraisemblance dramatique. Chez lui, Œdipe est innocent. « Inceste et parricide, et pourtant vertueux » : tel est le cri final de celui qui n’aura cessé de lutter contre son destin, refusant de se plier au décret inique des dieux. En cela, le dramaturge, en plus de remettre en cause l’univers même de la tragédie, fourbit ses armes contre la superstition, l’intolérance religieuse et le fanatisme.
Première pièce du jeune Voltaire qui signe pour la première fois de ce pseudonyme, Œdipe (1719) rencontre un succès triomphal. En pleine querelle des Anciens et des Modernes, son auteur, en qui l’on voit aussi bien le digne successeur du théâtre classique que son réformateur, est consacré du jour au lendemain comme le grand dramaturge de son temps.

Cette édition reproduit les lettres rédigées par Voltaire après les premières représentations – où il justifie son traitement du sujet en regard des Œdipe de Sophocle et de Corneille –, ainsi que la préface qu’il ajoute à la deuxième édition de 1730.
  • GF (n° 1608) - Littérature et civilisation
  • Paru le 24/04/2019
  • Genre : Théâtre
  • 224 pages - 109 x 177 mm
  • Broché
  • EAN : 9782081451681
  • ISBN : 9782081451681

Du même auteur

Voir tous les livres

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer