Le convoi

« Il aura fallu quinze ans de cheminement incertain, une enquête menée aux confins de mémoires étiolées, pour retrouver une image sur laquelle j’espérais figurer, puis pour chercher mes compagnons de fuite. Quinze ans pour m’autoriser enfin à écrire cette histoire. La mienne et à travers elle, car il s’agit bien de me réinscrire dans un collectif, la nôtre, l’histoire des enfants des convois. »

Le 18 juin 1994, quelques semaines avant la fin du génocide des Tutsi au Rwanda, Beata Umubyeyi Mairesse, alors adolescente, a eu la vie sauve grâce à un convoi humanitaire suisse.
Treize ans après les faits, elle entre en contact avec l’équipe de la BBC qui a filmé et photographié ce convoi. Commence alors une enquête acharnée (entre le Rwanda, le Royaume-Uni, la Suisse, la France, l’Italie et l’Afrique du Sud) pour recomposer les événements auprès des témoins encore vivants : rescapés, humanitaires, journalistes.
Le génocide des Tutsi, comme d’autres faits historiques africains, a été principalement raconté au monde à travers des images et des interprétations occidentales, faisant parfois des victimes les figurants de leur propre histoire.
Nourri de réflexions sur l’acte de témoigner et la valeur des traces, entre recherche d’archives et écriture de soi, Le convoi est un livre sobre et bouleversant : il offre une contribution essentielle à la réappropriation et à la transmission de cette mémoire collective.
  • 336 pages - 139 x 209 mm
  • Broché
  • EAN : 9782080432230
  • ISBN : 9782080432230

Autour du livre

Actualité

Rentrée littéraire d’hiver 2024

Découvrez les livres et les auteurs qui composent la rentrée d’hiver Flammarion 2024

On en parle...

« ‘‘Le convoi’’ est un grand livre, presque intimidant par son autorité souveraine, par ce qu’il dit tout autant que par la manière dont il le dit. »
LIVRES HEBDO
« Une plongée en apnée dans un monde où la vie ne tient à rien. »
LA TRIBUNE DU DIMANCHE
« Un questionnement précieux et vigoureux sur la responsabilité de la mémoire […] et la place cruciale que doit y tenir la parole des survivants […]. »
TELERAMA
« Un récit d'enquête, qui dit la difficulté pour une survivante à rassembler [...] les traces laissées par sa propre histoire. »
LA CROIX
« Le convoi est un grand livre […] par ce qu’il dit tout autant que par la manière dont il le dit. »
LIBRE HEBDO
« Des mots d’une grande précision, d’une grande sobriété, d’une grande humanité aussi. »
RFI
« Une œuvre littéraire majeure. »
TELERAMA
« Un récit passionnant, à la fois témoignage intime et réflexion quant aux empreintes indélébiles des génocides. »
VOGUE FRANCE
« Un récit fascinant qui se déploie dans le labyrinthe de la mémoire, interroge sans cesse le sens et la réalité des mots. »
LIBÉRATION
« Dire l’indicible est aussi voir l’invisible… »
LE POINT
« Ce livre est une plongée dans les noirceurs de l’humanité, une profonde réflexion sur le bien et le mal. »
OUEST FRANCE
« Le grand livre, longtemps attendu, sur ce massacre. »
SUD OUEST
« [Beata Umubyeyi Mairesse] dénoue les fils de ce passé effrayant et nous aide à changer de regard sur cette terrible tragédie humaine. »
LA CROIX
« Un récit captivant, émouvant, parfois suffocant, sur son passé mais surtout sur la manière de se réapproprier son histoire. »
L'OBS
« Un texte remarquable d’intelligence et de justesse. »
PSYCHOLOGIES
« Un livre important. »
ELLE
« Une réflexion sur la part d’humanité enfouie en chacun. »
CANARD ENCHAÎNÉ
« Une quête nourrie de réflexions, d’archives et de la parole de ceux qui en furent. »
AFRIQUE MAGAZINE
« [Ce livre] aide à comprendre comment le génocide rwandais a pu se produire dans une indifférence quasi générale. »
L'HUMANITÉ
« Une enquête autant qu'un récit édifiant qui interroge le pouvoir et la limite des mots pour raconter l'innommable. »
ACTUALITTÉ
« Beata Umubyeyi Mairesse éclaire notre monde et donne les armes pour mieux en saisir les contours et les enjeux. »
ARTS LIBRE
« L'autrice tisse un lien entre le passé et le présent, afin d'apaiser les souffrances des générations les plus jeunes. »
VOGUE MAGAZINE
« L'écrivaine assume son rôle dans la nécessaire transmission de la mémoire du génocide des Tutsis du Rwanda et livre toutes les parcelles de sa mémoire enfin rassemblées. »
LA LIBRE AFRIQUE
« Un message de résilience et d’espoir. »
LE FIGARO

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer