Moi aussi j'ai vécu

« Ce n’est pas une autobiographie. C’est ma vie réenchantée, rapiécée, réparée, dédommagée par le rêve, l’amour, le rire.
J’ai écrit sans reculer. Sur mon enfance. Elle devait être mûre.
Et tout le monde m’a rendu visite. Tous les fantômes.
Tous, tels qu’ils étaient avant. En mieux comme en pire. Plus fous, plus drôles, plus terribles, plus perdus, plus cruels. Ceux qui m’ont sauvé et ceux qui ne m’ont pas sauvé… Mon père et sa mort. Mon grand-père et son amour. Mon oncle et son psychiatre. Ma mère et sa collection de cactus. Sans compter le cheptel de camés et d’emmerdes avec les flics.
Ce livre, c’est moi, gamin, dans une barque sur l’océan. J’avais un grand sourire, les dents de travers, et pas les moyens d’avoir un appareil.
J’ai été un enfant heureux dans une enfance malheureuse.
Il a fallu attendre quarante ans avant de m’autoriser à écrire, à me revivre, avant de pouvoir gueuler : Moi aussi j’ai vécu. »
  • 160 pages - 136 x 211 mm
  • Broché
  • EAN : 9782081486034
  • ISBN : 9782081486034

Autour du livre

Interview d'Hélios Azoulay : son livre en quelques mots.

MOI AUSSI J'AI VÉCU
De & Avec , Hélios Azoulay

De retour, à Paris tous les jeudis soir jusqu'au 10 décembre 2020 inclus, Hélios Azoulay s’incarne, se livre et se délivre, au fil d’une autofiction hallucinée et décapante à 21h au Théâtre de la Contrescarpe.
Avec pudeur et burlesque, folie et sagesse, il nous confie que nous sommes tissés de nos absents, en riant du tragique avant qu’il ne soit englouti.

« Moi aussi j’ai vécu est un roman. Mon premier, sorti en janvier 2020 aux éditions Flammarion.
Faire vivre ce texte sur scène est une évidence pour moi: "Un livre est un objet trop silencieux pour le musicien que je suis. Qui ressemble à une partition attendant d’être jouée. Pour moi, ce texte est un long solo, un grand monologue. Il est fait pour être entendu. J’ai écrit ce livre dans ma bouche." »

"Le spectateur fasciné, dérouté aura passé une heure et quart et des poussières d’étoiles à poursuivre le sillage des fantasmes d’un véritable créateur, sans se demander qui, de lui-même ou de ce dernier, est hors du temps, parce que, bluffé, il a été transporté dans une sphère inconnue qu’il n’aurait pas une seconde envisagé de visiter sans le talent phénoménal d’Hélios Azoulay"  

Réservations et informations par ici.

On en parle...

« Le texte se déroule comme un monologue intérieur, un flux, un morceau de musique.»
OUEST FRANCE
« (…) un saisissant voyage intérieur au plus profond de l’intime, courageux et salvateur.»
PARIS NORMANDIE
«(...) premier roman, dérive autobiographique parmi des souvenirs inaccostables.»
LIVRES HEBDO
« Un texte qui laisse le sourire aux lèvres et les yeux mouillés.(...) Hélios Azoulay, artiste caméléon de génie (...)»
ISRAËL ACTUALITÉS
« Accrochez vos ceintures !»
LE VIF / L'EXPRESS
« Azoulay, ça pique, ça vocifère, ça déferle, ça jaillit, ça pue, ça cingle, ça brûle. Sa musique nous émoustille et nous emmène immanquablement dans un territoire où règne une harmonie irisée de poésie.»
SUD OUEST
« (...) un texte autobiographique original, très réussi (...).»
LE MONDE DES LIVRES
« Voilà ce qui s’appelle une belle revanche de cancre et un cri sans fausses notes.»
LE NOUVEAU MAGAZINE LITTÉRAIRE
« Dans un vertige, il assiste au défilé des fantômes de son enfance. (…) Une curiosité que ce premier roman.»
L'OBS
«(…) un magnifique premier roman aux accents ajariens, en forme d’autofiction surréaliste.»
LA QUINZAINE

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer