L’Art au large

L’Art au large

«Les textes réunis ici sont ceux d’un conservateur de musée formé à l’histoire de l’art, dont la pratique consiste à interpréter des œuvres en les combinant dans des espaces déterminés pour qu’elles fassent sens.» C’est ainsi que Jean-Hubert Martin définit dans son introduction sa pratique de commissaire d’exposition. Les textes en question sont de natures diverses: introductions et essais de catalogues d’exposition, articles de revues, contributions à des colloques, ainsi que l’ensemble de ses journaux de voyage inédits, préludes sur le terrain à l’exposition Magiciens de la terre. Celle-ci avait rassemblé pour la première fois à une telle échelle, en 1989 à Paris, des artistes issus de l’avant-garde européenne et américaine, et des artistes contemporains venus de continents lointains (Afrique, Asie, Océanie, Amérique du Sud). Cette remise en question des catégories artistiques occidentales continue de susciter le débat aujourd’hui et n’a cessé de nourrir le souci de décloisonnement de Jean-Hubert Martin tout au long de sa carrière. On peut citer, parmi ses expositions les plus récentes, Altäre – Kunst zum Niederknien (Autels – l’art de s’agenouiller) en 2001 au museum kunst palast de Düsseldorf, Africa Remix en 2004 au Centre Pompidou, Une image peut en cacher une autre en 2009 au Grand Palais, ainsi que Dalí au Centre Pompidou, Paris en 2012, Theatre of the World au Museum of Old and New Art (Hobart, Australie) en 2012, et à la Maison rouge à Paris en 2013.
  • 480 pages - 152 x 234 cm
  • Couleur - Relié
  • EAN : 9782081288508
  • ISBN : 9782081288508

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer