Transe est connaissance

Transe est connaissance

Un chamane nommé Combas

«Si Robert Combas dispose d’un ancêtre dans l’histoire de l’art, c’est bien l’artiste anonyme qui dessine et peint des odyssées dans les cavernes préhistoriques à la lumière jaune des torches et aux parfums sauvages de lampes à graisse animale. Il suffit de voir l’homme se détournant de son chevalet, ecce homo, et l’on imagine sans peine qu’un peu plus négligemment coiffé, déshabillé, vêtu d’une peau de bête, barbu, crasseux, poilu, Robert Combas ne déparerait pas dans une horde primitive de l’époque magdalénienne. Combas est un chamane, il peint comme un chamane, il pense comme un chamane, il vit comme un chamane.» Robert Combas a apporté à l’aube des années 1980 une nouvelle peinture figurative. Présent sur la scène artistique dès 1979, il est le créateur d’un mouvement que Ben appela «la figuration libre», mouvement regroupant : Rémi Blanchard, François Boisrond, Robert Combas et Hervé Di Rosa. «Ma peinture, c’est du rock, la recherche du feeling, Le feeling, c’est le rythme. C’est le batteur fou dans la jungle et les danses vaudoues. Ce sont les Rolling Stones copiant les vieux morceaux des Noirs, des bluesmen et, sans le vouloir, créent une musique nouvelle.» Robert Combas
  • 112 pages - 136 x 220 cm
  • Couleur - Broché
  • EAN : 9782081316805
  • ISBN : 9782081316805

Autour du livre

On en parle...

«Petit texte alerte, qui exalte la singularité de l’artiste.»
MARIANNE

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer