Couverture bientôt disponible

Chateaubriand

À la date du 5 juillet 1848, Victor Hugo a consigné dans Choses vues : « Chateaubriand vient de mourir. Une des splendeurs de ce siècle s'éteint. » C'était l'ultime hommage d'un démiurge des lettres à celui qui s'était imposé comme le plus grand écrivain français de la première moitié du XIXe siècle. François-René, vicomte de Chateaubriand, est né le 4 septembre 1768 à Saint-Malo et a rendu son dernier soupir à Paris, rue du Bac, le 4 juillet 1848. Dans l'intervalle, à travers une œuvre monumentale, il aura décrit sa vie comme un destin et donné à sa propre image tout le lustre qu'il entendait léguer à la postérité. La minutieuse enquête de Jean-Paul Clément s'impose désormais comme l'un des exercices d'admiration les plus réussis que l'on ait jamais consacré à l'auteur des Mémoires d'outre-tombe. Au fil des pages de ce Chateaubriand, tout l'homme et toute l'œuvre sont restitués dans leur force et leur singularité. L'amoureux volage, le politique inspiré, l'aventurier courageux, le prosateur doué, le romantique éclairé, le créateur visionnaire, le voyageur audacieux, le solitaire sourcilleux, le chrétien militant : séquence après séquence, le lecteur découvre chacune des facettes d'un être complexe et attachant, qui aura durablement marqué son époque et contribué à la gloire des lettres françaises.
  • 708 pages - 153 x 240 cm
  • Broché
  • EAN : 9782080675545
  • ISBN : 9782080675545

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer