Couverture bientôt disponible

La Nation dans tous ses états

Avec l’éclatement de l’Union Soviétique, la guerre dans les Balkans, la réunification de l’Allemagne, la montée des courants régionalistes en Écosse ou au Pays basque, on ne parle plus que de réveil des nations. L’erreur serait d’y voir l’éruption d’un tribalisme primitif alors que nous avons affaire à une manifestation centrale de la modernité. Une double perspective guide la réflexion novatrice d’Alain Dieckhoff. D’abord, saisir les ressorts cachés des revendications identitaires qui s’expriment du Québec à la Catalogne en passant par la Flandre et la Corse. Loin de se résumer à de simples mouvements d’humeur, elles répondent à des dynamiques sociales dont il s’agit de repérer les logiques d’intérêt précises. Elles sont surtout liées à la volonté de reconnaissance d’une culture spécifique, distincte de la culture d’État. Au-delà, l’auteur s’attache à voir comment les sociétés modernes peuvent répondre au défi du pluralisme national. Ni le libéralisme, ni le républicanisme, ni le multiculturalisme ne sont à la hauteur des enjeux. Il faut réformer en profondeur l’État-nation sans craindre de le voir remplacer dans l’avenir par l’État démocratique multinational. À défaut, le risque est grand de voir la tentation sécessionniste se renforcer, et avec elle le spectre de l’ethnicisation hanter le monde.
  • Hors collection - Documents, témoignages et essais d’actualité
  • Paru le 10/04/2000
  • Genre : Documents
  • 360 pages - 135 x 210 cm
  • Couleur - Broché
  • EAN : 9782080674944
  • ISBN : 9782080674944

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer