Le jour où on a vendu nos vaches

Avec la collaboration de Bérangère Lepetit

«Août 2014. La première saisie sur mon compte est tombée en plein été. En quelques secondes, tout ce que j’avais gagné en un mois est parti en fumée, pris par l’huissier.
Quand j’ai découvert la ponction sur Internet, j’ai commencé à respirer très fort. Dans ma tête, tout a tournoyé. Mon cœur battait la chamade. Et là, je ne sais d’où cela sortait, mais je me suis mise à rire, à rire, à rire! Un rire plus fort que moi, plus fort que tout, nerveux, inextinguible.»

En décembre 2015, Christophe Le Monnier, fils et petit-fils d’agriculteurs, décide d’abandonner son élevage de vaches laitières pour sortir sa famille des dettes. Dans la foulée, son épouse Ludivine, vendeuse en décoration à Bricomarché, lance un collectif de femmes d’agriculteurs baptisé Les Foulards Noirs. Une manière, pour elle, de sensibiliser les consommateurs et de lever le voile sur la détresse et les tabous du monde rural.
De leur rencontre aux manifestations paysannes en passant par les batailles contre les groupes laitiers, les revenus qui baissent drastiquement, les doutes, les problèmes de couple, la crainte de la dépression et même pire... ces deux combattants racontent sans fard le quotidien d’une France agricole en crise.
  • Hors collection - Documents, témoignages et essais d’actualité
  • Paru le 15/02/2017
  • Genre : Documents
  • 304 pages - 146 x 221 cm
  • Broché
  • EAN : 9782081404434
  • ISBN : 9782081404434

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer