La Question régionale

Le mouvement régionaliste a été stimulé, sinon engendré, par les développements du progrès technique. On peut dire, sans excès, qu’il est apparu à l’âge du chemin de fer et qu’il s’est épanoui à l’âge de l’automobile, l’extension de relations courantes entraînant l’élargissement des horizons de la vie quotidienne. Ce mouvement répond à trois autres exigences : mieux répartir les tâches des pouvoirs publics, « décoloniser la province » en offrant à ses élites des responsabilités effectives, libérer les citoyens de l’anonymat jacobin ou concentrationnaire en les enracinant dans un paysage et une histoire. C’est pourquoi, au-delà des vicissitudes politiques et administratives, la question régionale demeure d’une actualité permanente en France comme dans le reste de l’Europe. Les solutions qu’elle appelle et qu’expose ici J.-F. Gravier seront, sans doute, différentes selon les traditions et les structures ; mais elles impliquent toutes une répudiation explicite du système napoléonien, une décentralisation générale des pouvoirs de décision et, finalement, une nouvelle idée de la société. Ce livre vient à son heure pour faire le point sur l’un des problèmes majeurs de l’avenir national.
  • 240 pages - 140 x 200 cm
  • Broché
  • EAN : 9782080604378
  • ISBN : 9782080604378

Du même auteur

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer